les prunes

1 septembre 2020

L’origine de la prune est incertaine car elle était déjà cultivée dès la Préhistoire. On dénombrait plus de 300 variétés de prunes du temps des Romains qui faisaient sécher « les prunes de Damas » que les Croisés rapportaient en Europe au début du 12ème siècle. Au 17ème siècle, les colons la firent connaître en Amérique. Il existe aujourd’hui plus de 2000 variétés.

La mirabelle fut introduite en Lorraine par le duc d’Anjou.

saison toute l’année et pleinne saison de mi juin a mi septembre

On regroupe les prunes en six espèces principales :

  • « La prune Européenne » nommée aussi prune commune, de forme ovale ; de couleur foncée, bleue ou rouge, de taille moyenne. Sa peau est épaisse à chair ferme, de couleur jaune ou jaune verdâtre. Elle se consomme fraîche ou en conserve.
  • « La prune Japonaise » est de couleur jaune, cramoisie, pourpre ou verdâtre. Sa taille varie. Sa chair est pâle, sucrée et juteuse. On la consomme fraîche ou en conserve.
  • « La prune Américaine » est résistante au froid. Sa peau et sa chair sont de couleur ambre.
  • « La prune Damson » à une peau bleue et un goût acide. Elle est parfaite pour la préparation de confitures, gelées.
  • « La prune Ornementale » est un fruit rouge, également utilisée pour la préparation de confitures et de gelées.
  • « La prune sauvage » est petite, bleu-noirâtre et acide.

choisir et conserver

le petit voile blanc que vous observez parfois sur certaines prunes (ou quelquefois sur le raisin) est une protection naturelle du fruit, la pruine. Les professionnels la nomment parfois « fleur ». Il s’agit de paillettes de cire que le fruit produit pour se protéger de la chaleur. Très fragile, sa présence est donc un gage de fraîcheur des fruits. Mais attention, son absence ne doit pas être cause de rejet : certaines variétés de prunes en sont naturellement dépourvues.

Bien qu’il soit vivement conseillé de les déguster le plus rapidement possible, les prunes se conservent, sans problème, quelques jours, au réfrigérateur. Veillez alors à les sortir du bac à légumes quelques temps avant de les déguster.
Si vous souhaitez conserver un peu de soleil d’été au cour de l’hiver vous pouvez aisément conserver les prunes au congélateur (après les avoir dénoyautées), ou les transformer en délicieuses confitures et gourmandes conserves à l’eau-de-vie.

Santé : Rafraîchissante, régénératrice et stimulante des nerfs, nutritive, énergétique, désintoxiquante, la prune doit toutes ses qualités à une abondance de sucres naturels, de vitamines et de sels minéraux. Riche en cellulose, elle sait également favoriser les fonctionnement des intestins.