LE RADIS

LE RADIS

17 avril 2018

radis

rradisss

Légume racine de la FamilleDes Crucifères

Descriptif  : Plante potagère annuelle, à racine comestible, originaire de l’est de la région méditerranéenne. On trouve plusieurs espèces de radis :

  • « les radis rouges »èronds ou légèrement allongés ède 2 à 2,5 cm de diamètre èchair blanche, crème ou parfois rouge, juteuse et croquante èsaveur moins piquante que les radis noirs èfanes rugueuses comestibles
  • « les radis noirs »èronds et légèrement allongés ède 5 à 7 cm de diamètre èpeau noirâtre et rugueuse èchair très blanche, ferme et moins juteuse que celle du radis rouge
  • « les radis blancs » ou « orientaux »voir « Daïkon »
  • il existe aussi maintenant de nombreuses variétés de radis tel que le radis « red meat – bleu meat- green meat)

Histoire: Le radis fut l’un des premiers légumes cultivés. Les Babyloniens et les Egyptiens le consommaient déjà il y a plus de 4000 ans et appréciaient ses propriétés médicinales. Ce sont les Chinois qui ont développé de nouvelles variétés de radis. Il ne fut cultivé en France qu’à partir du 16èmesiècle. Au Moyen Âge et à la Renaissance, c’était le légume racine le plus commun dans le Nord de l’Europe et en Angleterre, d’autant plus qu’on lui prêtait de nombreuses propriétés médicinales. Toutefois, il faudra attendre le XVIIIe siècle avant que n’apparaisse le petit radis rond et rouge que l’on connaît aujourd’hui. Les radis que l’on mangeait couramment étaient généralement blancs ou noirs, beaucoup plus gros et de forme allongée.

Provenance : Pays de la Loire (Loire Atlantique et Maine-et-Loire) – Ile-de-France (Seine-et-Marne et Seine-Saint-Denis)


radi couleur

Variétés: Parmi les trois variétés citées ci-dessus, on observe de types de radis :

  • Rond rouge :

Jolly – Rondar – Tinto

  • Demi-long à bout blanc :

Apache – Bamba – Cheyenne – Clipo – Fluo – Mirabeau – Navo – Patricia – Pernot – Polka – Pontvil – Salto

rad blanc

Conservation et achat:Le radis se conserve assez bien en prenant soin de le placer dans un sac plastique perforé au réfrigérateur. On peut le garder ainsi une semaine. Ne le laver qu’au moment de l’utiliser. A l’achat, les choisir fermes, à la peau lisse et sans taches. Les fanes doivent être bien vertes.

Utilisation : En Occident, le radis se consomme surtout cru, nature avec du sel, ajouté aux salades ou aux sandwiches. En Orient, on préfère le mariner ou le cuire. Sa saveur à la cuisson rappelle un peu celle des petits navets. On peut incorporer le radis aux soupes, pot-au-feu, omelettes ; on le cuit à la chinoise. Lorsque les fanes sont fraîches et tendres, elles s’apprêtent comme l’épinard. On les ajoute aux potages ou purées de pommes de terre. On peut également les sécher et les infuser. Les graines sont mises à germer. Leur saveur est piquante, elles assaisonnent tofu et poisson.

Santé : Il contient beaucoup de vitamine C, de sels minéraux tels que le soufre, l’iode et le magnésium, et une essence sulfurée qui agit très favorablement sur les poumons. Les radis possèdent par conséquent des propriétés antiscorbutique, antirachitique et antiseptique ainsi que des capacités à désintoxiquer le foie et les reins.

Le radis noir agit très efficacement sur la vésicule biliaire qu’il désengorge. A titre préventif, faites-en une large consommation en hiver, cru, en rondelles ou râpé, seul ou associé à d’autres crudités de saison.

Anecdote ou proverbe:

  • « N’avoir pas un radis »:ne pas avoir d’argent.

Dans la langue populaire du XIXe siècle, le terme « radis » désignait une petite pièce de monnaie, puis il a pris le sens de « petite quantité d’argent ». D’où l’expression « ne plus avoir un radis » qui persiste encore aujourd’hui. Pour les Grecs de l’Antiquité, c’était l’inverse. Ils portaient un tel respect à ce légume que leurs offrandes de radis au dieu Apollon étaient présentées dans des assiettes en or. La betterave et le navet n’avaient droit qu’à l’argent et au plomb.