LE POMELO

LE POMELO

20 janvier 2019

LE POMELO

les pomelos

LE VRAI NOM LATON DU POMELO EST Citrus paradisi, 

le pomelo, est un agrume très répandu et consommé . c’est un gros fruit de 10 à 15 cm de diamètre environ. la peau et chair varie entre jaune ou rose à maturité. Le fruit est different et moins gros que celui du pamplemoussier, Citrus maxima syn. Citrus grandis. nous les confondons souvent dans les appellation. 

Le pomelo doit sa découverte dans les Antilles en fin du  18 ème siècle comme une mutation du pamplemoussier. c’est principalement en 1847 que James MacFayden, dans son ouvrage Flore de la Jamaique, lui a donné son nom botanique Citrus paradisi. On à soupçonner que le pomelo était en fait un hybride de pamplemousse et d’oranger. la résistance du pomelo au froid est presque aussi bonne que celle du pamplemoussier, puisqu’elle peut atteindre -7°C environ. Par contre, il requiert également une période minimale de chaleur pour amener ses fruits à maturité. On trouve par exemple de bons pomélos bien sucrés en Corse, ou même sur la Côte d’Azur, en France.

les pomelos 2

IL Y A DIFFERENTES VARIETES DU POMELO 

Pomelo à chair blonde (« Marsh Seedless »)

  • Robe : sa caractéristique principale est son absence totale de pépins. Sa peau fine et jaune recouvre une chair blonde.
  • Production : cette variété, développée à la fin du XIXe siècle en Floride, est la plus cultivée au monde, notamment aux États-Unis, en Israël, en Afrique du Sud et en Argentine.
  • En bouche : une légère amertume mêlée à un jus parfumé.

Pomelo à chair rose

Un grand nombre de variétés à chair rose sont commercialisées : le Ray Ruby, le Red Blush, le Rio Red et le Ruby Red. Les caractéristiques de ces agrumes sont sensiblement les mêmes.

  • Robe : une belle pulpe d’un rose plus ou moins soutenu, recouverte d’une peau jaune, ombrée d’un léger rosé.
  • Production : ces variétés sont cultivées sur le pourtour méditerranéen, en Afrique du Sud et dans les Amériques.
  • En bouche : la pulpe, peu sucrée et légèrement acidulée, est gorgée de jus.

Pomelo à chair rouge (Star Ruby, Sunrise ou Flame)

  • Robe : une belle peau jaune, couverte de larges plaques rouges, protège une chair rouge profond, sans pépins.
  • Production : son succès auprès des consommateurs est tel que le pomelo à chair rouge supplante les autres variétés à l’achat. L’agrume entraîne peu à peu la disparition des variétés à chair blonde, trop amères en comparaison.
  • En bouche : une belle pulpe très juteuse et sucrée, aux parfums gourmands.

Hybride pomelo & pamplemousse à chair blonde

  • Robe : une peau plus épaisse de couleur vert clair ou jaune vert.
  • Production : le Sweetie en Israël (Oroblanco aux Etats-Unis), Le Guangximi You en Chine se récoltent d’octobre à mars.
  • En bouche : pulpe jaune pâle à la saveur douce.
  • suivant les sources de frais et légumes frais ou du centre de documentation de l’interprofessionnel des fruits et légumes 

pomelos 3

comment le choisir 

Sa sélection dépendra aussi de vos attentes gustatives, si vous la préféré plus sucré dans le rouge ou rosé ou acide dans les jaunes. il faut le choisir le plus juteux possible. Le fruit doit avoir la peau bien lisse, ferme et brillante.  le pomelo doit être lourd, ce nous montrera une belle densité de sa pulpe.

pour la conservation 

Dans le bac du réfrigérateur, les pamplemousses se conservent jusque’ a un à deux mois. S’ils sont stockés dans un lieu humide entre 12 et 14°C, ils peuvent se conserver 3 mois.


la fiche santé du pomelo

Anti-oxydant – Hydratant – Anti-inflammatoire – Interactions médicamenteuses – Régule les glycémies -

Comme pour d’autres agrumes, le pomélo est riche en vitamine C, en naringine, et en limonoïdes qui sont riches en anti-oxydants et contribuent à piéger les radicaux libres.

Composé à 90% d’eau, le pomélo est un agrume très hydratant qui contribuera à votre apport hydrique quotidien, en complément d’un bon apport en eau de boisson.

Ce sont les flavonoïdes contenus dans les agrumes qui confèrent au pomélo un pouvoir anti inflammatoire efficace l’hiver pour lutter contre les petits maux.

Le jus de pomélo est à consommer modérément et raisonnablement car il a une interaction avec certains médicaments (notamment les statines contre le cholestérol et les immunosuppresseurs en cas de greffe).

De récentes études ont démontré que la naringine du pomélo avait tendance à réduire le taux de sucre dans le sang et lutte donc contre l’hyperglycémie et prévient le diabète.